ACCOMPAGNEMENT STRATÉGIQUE

Qu’est ce qu’un revenu couru ?

Comprendre le concept de revenus courus est essentiel pour toute entreprise, quelle que soit sa taille et sa complexité.
En vous appuyant sur ce principe pour suivre et comptabiliser tous vos gains actuels, vous maximisez à la fois vos bénéfices à court terme et votre potentiel de croissance à long terme.
Mais qu’entend-on exactement par revenu couru ? Comment les entreprises le mesurent-elles ? Et surtout, comment votre entreprise peut-elle exploiter efficacement cet outil important pour améliorer ses connaissances financières ?
Les revenus courus proviennent de l’une des bases comptables appelées « accruals » (comptabilité d’engagement). Les bases comptables peuvent être réparties dans deux catégories :
  • La comptabilité d’exercice
  • La comptabilité de caisse

Contrairement à la comptabilité d’exercice, la comptabilité de caisse se concentre uniquement sur le moment où l’argent est réellement perçu pour une transaction donnée. L’engagement (accrual) peut être soit une dépense, soit un revenu (chiffre d’affaires).

Nous nous concentrerons principalement sur les revenus courus, ce qu’ils sont et comment les exploiter.

Qu’est ce qu’un revenu couru ?

Un revenu couru est un montant comptabilisé au moment où il a été généré, et non lorsqu’il a été perçu ou payé. Ce type de revenu est intégré à l’entreprise lorsqu’il a été convenu que des avantages économiques (monétaires) seront obtenus.
Supposons que Zuora, une société de facturation, acquiert en tant que client une start-up qui a besoin de son service de facturation pour les trois prochains mois. Un contrat est signé pour fournir le service au prix de 5 000 $ par mois. Zuora s’engage alors à envoyer une facture mensuelle payable le 10 du mois suivant. Zuora disposera de 5 000 $ de revenus courus de ce client jusqu’à la fin du contrat.
Autrement dit, lorsqu’un vendeur de tomates vend ses tomates, il s’attend à être payé pour ses tomates. Les revenus courus indiquent que même si l’acheteur ne paie pas les tomates immédiatement et promet de payer à une date ultérieure et convenue, le montant de la vente doit être immédiatement comptabilisé dans le chiffre d’affaires.
Les revenus courus sont particulièrement importants pour les entreprises SaaS qui offrent des services aux clients de manière continue sur une période prolongée.

Différence entre revenus courus et revenus non facturés ?

Il est courant de confondre les « revenus courus » et les « revenus non facturés », car les deux se ressemblent. Cependant, une ligne très fine les sépare. Les tableaux ci-dessous présentent les différences en termes d’exigence de facturation et d’enregistrement dans le système comptable.

Tableau 1 : Différence en termes d’exigence de facturation

Concept Définition Facture exigée ?

Revenu couru

Revenu qui a été généré, mais n’a pas encore été perçu et ne nécessite pas forcément l’émission d’une facture.

Non (déjà facturé)

Revenu non facturé

Revenu qui a été généré, mais dont le paiement exige l’émission d’une facture

Oui (à facturer)

Tableau 1 : Différence en termes d’exigence de facturation

Concept Définition Facture exigée ?

Revenu couru

Revenu qui a été généré, mais n’a pas encore été enregistré dans le système comptable.

Recettes de crédit, compte débiteur/encaissement

Revenu non facturé

Revenu qui a été généré, mais n’a pas encore été facturé.

Recettes de crédit, débiter les créances non facturées... Puis, après facturation, créditer les créances non facturées et débiter le compte débiteur

Comme le montre le Tableau 1, la différence entre les deux concepts consiste à savoir si une facture est requise ou non pour le paiement. Et d’après le Tableau 2, la différence se trouve dans l’enregistrement dans le système comptable à différentes étapes.

Pourquoi le revenu couru est-il important ?

Le revenu couru est important car il permet à une entreprise de refléter la véritable nature de ses états financiers. Il garantit que les états financiers ne sont ni surestimés ni sous-estimés. La comptabilisation du revenu couru pour refléter la véritable performance de l’entreprise dans les états financiers ne dépend pas du moment où l’argent est perçu.
Autres avantages du revenu couru :
  • Il uniformise les états financiers.
  • Il augmente la trésorerie d’une entreprise.
  • Il permet une utilisation cohérente et précise des principes comptables.
  • Il fournit une vue réelle des flux de trésorerie d’une entreprise pour les investisseurs et les créanciers.
  • Il aide une entreprise à suivre l’influence des ventes sur son profit.
  • Il contribue à apporter des solutions à tous les défis potentiels qui pourraient s’opposer au profit.

Cette vidéo explique en détail tout ce que vous devez savoir sur le revenus courus.

Quels secteurs utilisent les revenus courus ?

Les revenus courus sont pertinents et peuvent être utilisés dans n’importe quel secteur. Mais ils sont principalement utilisés par les secteurs suivants :
  1. Finance : les établissements financiers tels que les banques d’investissement enregistrent les intérêts des prêts en tant que revenus courus.
  2. Immobilier : lorsque les paiements de loyer sont générés au début du mois mais ne sont payés ou perçus qu’à la fin du mois, et sont pour la plupart accumulés à la fin de l’année.
  3. Bâtiment : lorsque les acteurs du bâtiment s’engagent dans des projets à étapes, ces projets entraînent des revenus courus pour ces entreprises.
  4. Prestataires : les projets confiés à des prestataires utilisent principalement les revenus courus. Ces derniers perçoivent une partie de l’argent au début du projet et reçoivent le solde à la fin.
  5. Professionnels des services : la plupart des entreprises SaaS, de conseil et d’expertise comptable dépendent fortement des revenus courus pour les flux de trésorerie.
  6. Santé : les professionnels de la santé enregistrent également des revenus courus après avoir offert des services aux patients, même si le paiement n’a pas encore été perçu.
Fabrication et production :par exemple, lorsqu’une entreprise vend un produit à une autre entreprise, mais que cette dernière paie plus tard.
Overhead photo of people walking

À LA DEMANDE

Visionnez le webinaire intitulé « État des lieux 2022 de l’automatisation des recettes : comment choisir le bon fournisseur pour automatiser l’ASC 606 et l’IFRS 15 »

Ne manquez pas les informations clés fournies dans le guide d’achat 2022 de MGI Research pour la gestion automatisée des recettes (ARM) – le seul rapport d’analystes pour l’automatisation des recettes disponible à ce jour.

Critères de comptabilisation des revenus courus

Voici les critères établis par la Securities and Exchange Commission (SEC) pour la comptabilisation des revenus :

Il existe des preuves convaincantes d’un arrangement

Une entreprise doit disposer d’un contrat ou d’un accord avec son client pour établir des conditions claires des services à fournir.

La livraison a eu lieu ou les services ont été fournis

Ce n’est que lorsque les services ont été fournis et que les biens ont été livrés que les revenus peuvent être comptabilisés et générés.

Le prix est fixe et déterminable

Le prix des services ou des biens qui seront fournis et livrés doit être fixé et convenu. Le prix convenu par les deux parties entraîne la comptabilisation d’un revenu couru.

La capacité de collecte est raisonnablement assurée

Une entreprise ne peut pas comptabiliser les revenus tant qu’il n’y a pas de preuve de paiement ou de certitude que le paiement sera effectué à une date convenue. Cette assurance conduit à la comptabilisation des revenus courus.

Revenus courus vs revenus différés

Critères Revenu couru Revenu différé

Définition

Revenu généré mais pas encore encaissé.

Encaissement effectué, mais revenu pas encore généré.

Délai de comptabilisation

Le revenu est comptabilisé lorsqu’il est généré, quel que soit le paiement.

Le revenu est comptabilisé lorsque le paiement est reçu, quel que soit la livraison du service ou du produit.

Avantages économiques

Le service ou le produit a été livré ou terminé, mais le paiement n’a pas encore été perçu.

Le service ou le produit n’a pas encore été livré ou terminé, mais le paiement a déjà été perçu.

Actif/Passif

Actif en cours (comptes débiteurs)

Passif en cours

Exemples

Zuora facture mensuellement un client pour un service d’abonnement SaaS. Le client ne paie pas avant la fin du mois, donc Zuora enregistre les revenus comme courus jusqu’à ce que le paiement soit perçu.

Un client paie en avance à Zuora l’équivalent d’un an de services d’abonnement SaaS. Zuora enregistre le paiement comme revenu différé jusqu’à ce que les services soient fournis tout au long de l’année.

Exemples de revenus courus

Intérêts sur prêt

Une entreprise peut gagner des intérêts lorsqu’elle distribue des fonds à d’autres entreprises ou à des particuliers. L’intérêt peut être cumulé mensuellement, voire annuellement, créant des revenus courus pour l’entreprise.
Exemple : Abc Ltd a accordé un prêt de 600 000 $ à Ghi Ltd le 1er janvier 2023, à un taux d’intérêt annuel de 5 %. L’accord de prêt exige que les intérêts soient payables à la fin de chaque trimestre. À la fin du premier trimestre (31 mars 2023), Abc Ltd aura accumulé un revenu de 7 500 $ (600 000 $ x 5 % x 3/12) en intérêts.
Cependant, si Abc Ltd ne perçoit le paiement de 7 500 $ qu’à la fin du deuxième trimestre, les revenus sont tout de même comptabilisés dans ses états financiers en tant que revenus courus à la fin du premier trimestre.

Projets à long terme

Une entreprise peut se lancer dans un projet dont l’accomplissement prendra un certain temps. Les revenus cumulés au cours de cette période seront traités comme des revenus courus.
Exemple : Une entreprise de blanchisserie assure le nettoyage des maillots d’un club de football pendant toute une saison. Elle propose un abonnement de cinq ans pour 5 000 $. L’entreprise de blanchisserie comptabilise 1 000 $ en tant que revenus courus chaque année jusqu’à la fin de l’abonnement.

Projets à étapes

Supposons qu’une entreprise s’engage dans un projet à étapes : les revenus courus iront à l’entreprise lorsque le projet sera terminé.
Exemple : Xyz Ltd, un marchand de meubles, s’est mis d’accord avec le gouvernement pour fournir du mobilier à 20 écoles de différentes régions. L’entreprise établit un jalon de 35 000 $ par école. Au fur et à mesure qu’elle complète l’approvisionnement de chaque école, elle comptabilise les revenus correspondants en tant que revenus courus.

Revenus courus pour les entreprises SaaS

Les revenus courus surviennent lors de l’achat d’un module complémentaire pendant la période d’abonnement dans le cadre d’une mise à niveau vers une offre supérieure ou inférieure et des frais d’installation.
Exemple : Bibi s’abonne auprès d’une société de musique en ligne pour écouter de la musique pendant un mois. Elle a téléchargé de la musique qui ne faisait pas partie de sa formule. Le paiement supplémentaire pour le téléchargement est considéré comme un revenu couru.

Deux grands principes de la comptabilité d’engagement que toute entreprise devrait connaître

Il existe deux principes essentiels de comptabilité d’engagement que toute entreprise devrait connaître. Il s’agit du principe de correspondance et du principe de comptabilisation des recettes.

Principe de correspondance

Le concept de correspondance stipule que pour toute période comptable, les revenus générés doivent correspondre au coût des dépenses engagées et déclarées pour cette année. Par conséquent, lors de la préparation des états financiers, un comptable doit aligner les revenus et les dépenses de cette période.
Par exemple, Zuora vend l’un de ses services ou produits en janvier mais supporte le coût de production du produit ou service en décembre. Le coût doit être comptabilisé en décembre, même si le revenu n’est enregistré qu’en janvier.

Principe de comptabilisation des recettes

La comptabilisation des recettes est un autre principe directeur des revenus courus. Il stipule que les revenus doivent être enregistrés dans la même période où ils sont générés. Dès qu’un service a été utilisé ou qu’un bien a été livré, il doit être enregistré au cours de cette période comptable.
Admettons que Zuora propose à un client l’un de ses services de facturation en janvier, mais ne reçoive le paiement qu’en février. Selon le principe de comptabilisation des recettes, les revenus doivent être enregistrés en janvier lorsque le service a été fourni.

Quelles sont les bonnes pratiques pour les revenus courus ?

Les bonnes pratiques suivantes pour gérer les revenus courus sont utiles pour toute entreprise, en particulier pour les entreprises SaaS :

Enregistrement précis : assurez-vous que chaque comptabilisation des recettes respecte les critères de la SEC énumérés ci-dessus et que toutes les entrées de revenus sont correctement enregistrées dans les livres comptables.

Facturation en temps opportun : pour éviter les retards dans la comptabilisation des recettes, assurez-vous que la facturation est effectuée en temps opportun et avec précision.

Rapprochement régulier : pour éviter les écarts dans votre compte de revenus courus, assurez-vous que les revenus impayés sont fréquemment comptabilisés et enregistrés correctement.

Prévision précise : les entreprises SaaS et autres planifient souvent leurs ressources et leur croissance en fonction des prévisions de revenus. Assurez-vous que vos prévisions sont basées sur des données d’historique et des tendances passées.

Examens périodiques : une documentation appropriée est essentielle, mais vous devez effectuer des points réguliers. Vous pourrez ainsi évaluer l’exactitude de la comptabilisation des recettes et effectuer les ajustements nécessaires.

Communication : une communication efficace entre les équipes et les départements est essentielle pour s’assurer que tous les revenus sont comptabilisés avec précision et dans les délais.

Utilisez un logiciel de comptabilité fiable : cela facilite le suivi et l’enregistrement des revenus courus, et rationalise le processus comptable.

Surveillez les habitudes de paiement des clients : la surveillance des habitudes de paiement des clients peut indiquer le montant des revenus qui devraient être générés au cours d’une période donnée.

FAQ sur les revenus courus

Voici quelques questions essentielles que les lecteurs se posent à propos des revenus courus.

Qu’est-ce qu’une charge à payer ?

Les charges à payer, ou constatées, font référence au coût engagé par une entreprise même si le paiement n’a pas encore été effectué. En d’autres termes, l’entreprise a l’obligation de payer les dépenses engagées à l’avenir ou à une date ultérieure. Les charges à payer comprennent les salaires, les impôts, les factures d’équipement à venir et les intérêts sur les emprunts.
Plus important, elles sont enregistrées dans les passifs en cours de l’entreprise. Les charges à payer doivent être annulées lorsqu’elles sont payées. Cela garantit que tous les coûts encourus sont remboursés et enregistrés avec précision dans le bilan de l’entreprise.

Pourquoi les revenus courus sont-ils un atout ?

Les revenus courus sont classés comme un actif en cours dans le bilan, car il s’agit des revenus que l’entreprise génère pour des services ou des biens livrés et qui n’ont pas encore été payés.
Fondamentalement, il s’agit de l’argent qu’un client doit à l’entreprise, mais qui n’a pas été payé en espèces ou sous une autre forme. Puisque l’entreprise a gagné de l’argent et a le droit de le percevoir, c’est un actif pour elle.

Les revenus non générés sont-ils des revenus courus ?

Non. Les revenus non générés ne sont pas les mêmes que les revenus courus. Les revenus non générés sont également appelés revenus différés. Ils ont été payés, mais les clients n’ont pas encore profité du service ou du produit auquel ils correspondent.

Les revenus courus figurent-ils dans le compte de résultat ?

Les revenus courus sont enregistrés au compte de résultat du côté « crédit ». Ils sont souvent ajoutés aux bénéfices bruts et aux autres revenus.

Comment les revenus courus sont-ils suivis et comptabilisés dans les états financiers ?

Les revenus courus peuvent être suivis à l’aide d’un grand livre comptable. Chaque transaction est enregistrée dans le grand livre et compilée à l’aide du compte client avant d’être comptabilisée dans les états financiers.

Quel est l’impact des revenus courus sur la santé financière d’une entreprise ?

Les revenus courus augmentent les actifs de l’entreprise, en particulier ses comptes débiteurs, et améliorent sa liquidité. Ils augmentent également le chiffre d’affaire et la rentabilité de l’entreprise, ce qui peut améliorer ses ratios financiers et ses métriques d’évaluation.
En revanche, lorsque les revenus courus ne sont pas surveillés avec précision, cela peut avoir un impact négatif sur la santé financière de l’entreprise. Par exemple, si l’entreprise surestime ses revenus courus ou ne les perçoit pas à temps, cela peut entraîner des problèmes de trésorerie et augmenter le risque de créances irrécouvrables.

Les revenus courus peuvent-ils être annulés ou ajustés après avoir été comptabilisés ?

Oui, pour garantir l’exactitude des états financiers de l’entreprise, vous pouvez contrepasser ou ajuster les revenus courus une fois qu’ils ont été comptabilisés. Cette annulation ou modification peut être due à une durée du contrat, à un prix ou à une date de livraison. Cela peut également se produire en cas d’incertitude ou de doute quant à la réception du paiement du client.
Lorsque l’un des événements ci-dessus se produit, les entreprises doivent modifier les revenus précédemment comptabilisés en conséquence.

Ressources sur la comptabilisation des recettes

RAPPORT

Évaluations de la gestion automatisée des revenus et guide d’achat par MGI Research

Dans ce rapport d’évaluation du marché et ce guide d’achat MGI 360 (MRR), découvrez comment Zuora Revenue s’est distingué pour être reconnu, avec une marge considérable, comme le produit n° 1 d’automatisation des recettes.

EBOOK

Comptabilisez, rapprochez et analysez les recettes en temps réel

Téléchargez notre nouvel eBook pour découvrir comment clôturer vos livres comptables jusqu’à 50 % plus vite, et prévoir vos objectifs de revenus avec plus de précision.

WEBINAIRE

Misez sur Zuora Revenue pour éviter les AJE surprises et les audits coûteux

Visionnez ce webinaire au cours duquel des experts discutent de la manière dont Zuora Revenue permet aux entreprises d’établir un processus de comptabilisation des recettes évolutif qui minimise les ajustements d’entrées de journaux (AJE) surprises et les frais d’audit.

Optez pour le succès récurrent

Les entreprises s’appuient sur Zuora pour accompagner leur croissance. Parce que votre succès est aussi le nôtre, nous avons à cœur de répondre à vos plus grands défis. Notre technologie s’adapte à votre modèle économique, quel qu’il soit : par abonnement, à la consommation, à l’usage, hybride, … A nos côtés, monétisez l’intégralité de vos services.

Demander un essai gratuit

Découvrez le produit et testez Zuora gratuitement

Envie de mener le changement?

Intégrez notre équipe internationale dédiée à la métamorphose des entreprises leaders à l’échelle globale.

Qu’est ce qu’un revenu couru ?

To access the guide please complete the form