Aspect financier des abonnements

Comptabilisation des recettes : guide pour les entreprises d’abonnement

La comptabilisation des recettes est l’une des métriques comptables les plus importantes pour toute entreprise. C’est aussi l’une des plus faciles à négliger dans le financement et la comptabilité des abonnements.

Imaginons que vous venez de réaliser une vente : l’ajout d’un nouveau compte d’une valeur de 1 200 $/mois pour un contrat de trois ans. C’est une grande étape pour votre entreprise, qui mérite d’être célébrée, car en gros, vous venez de réaliser un chiffre d’affaires de 43 200 $, n’est-ce pas ?

En fait… pas exactement.

Pourquoi ? Parce que, selon les principes comptables standardisés, le revenu doit être comptabilisé après que vous ayez fourni le service à votre client. Or, vous n’avez jusqu’à présent rien livré à votre nouveau client, sauf peut-être un contrat.

Et même si ce client vous envoyait 43 200 $ demain, cela ne compterait toujours pas comme un revenu, car le principe de comptabilisation des recettes ne considère pas non plus les liquidités sur le compte bancaire de votre entreprise comme des revenus.

Si tout cela est déroutant, ne vous inquiétez pas. Tout aura un sens lorsque vous aurez fini de lire ce guide.

Au sommaire :

  • Comment le principe normalisé de comptabilisation des recettes profite à votre entreprise
  • Framework en cinq étapes que toutes les entreprises doivent suivre pour comptabiliser leurs revenus avec précision
  • Les cinq critères de comptabilisation des recettes pour garantir des rapports financiers cohérents
  • Exemple d’un processus de comptabilisation des recettes pour une entreprise d’abonnement

Avant de plonger dans ce premier sujet, assurons-nous de bien comprendre ce que l’on entend par comptabilisation des recettes.

Photo of a person doing calculations on paper

Qu’est-ce que la comptabilisation des recettes ?

La comptabilisation des recettes est le principe comptable généralement reconnu (GAAP) qui fait référence à la manière dont une entreprise comptabilise les revenus obtenus.

Si ce principe est si nécessaire, c’est parce que le terme « obtenu » ici est relatif. Vous pourriez considérer que les revenus sont « obtenus » lorsque vous avez effectué une vente ou après que l’argent ait atteint votre compte bancaire. Le principe de comptabilisation des recettes normalise le processus de déclaration des revenus obtenus afin qu’il n’y ait aucune ambiguïté ou incohérence dans vos livres de comptes.

Le principe stipule que vous ne pouvez comptabiliser des revenus qu’après avoir satisfait aux obligations contractuelles qui vous lient aux clients.

Voici pourquoi ce principe est important pour les entreprises d’abonnement.

Pourquoi la comptabilisation des recettes est-elle importante pour les entreprises d’abonnement ?

La comptabilisation des recettes est importante car elle assure la transparence et la cohérence des rapports financiers, ce qui peut avoir un impact sur l’impôt à payer, le cours de l’action, etc. Elle permet également aux entreprises de mieux comprendre quand elles reçoivent des paiements afin de mieux gérer leurs flux de trésorerie.

Pour les entreprises basées sur des abonnements, la comptabilisation des recettes est essentielle. La raison est simple : avec les abonnements, les clients sont généralement facturés à l’avance pour le produit ou le service qu’ils recevront. Si les revenus ne sont comptabilisés qu’après la livraison du produit ou du service, il peut y avoir un délai entre le moment où les revenus sont générés et le moment où ils sont déclarés.

Sans une pratique standard de comptabilisation des recettes, ce retard pourrait créer des problèmes de planification financière et de prise de décision en fonction de la santé financière de l’entreprise. En suivant le cadre de codification des normes comptables (Acccounting Standards Codification, ASC) 606 pour la comptabilisation des recettes, vous pouvez éviter ces problèmes.

Cadre ASC 606 pour la comptabilisation des recettes

En 2014, le Financial Accounting Standards Board (FASB) et l’International Accounting Standards Board (IASB) ont normalisé le processus de comptabilisation des revenus des contrats avec les clients au sein de l’ASC 606. Ce processus normalisé s’applique à toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité.

En suivant les cinq étapes du processus décrit dans l’ASC 606, vous pouvez vous assurer que votre entreprise d’abonnement dispose d’une méthode cohérente d’enregistrement des revenus des contrats avec les clients. Vous garantissez également la cohérence entre les dossiers financiers.

Les cinq étapes critiques de comptabilisation des recettes

  • Étape n° 1 – Identifier le contrat ou l’accord entre l’acheteur et le vendeur

    Avant de passer aux étapes suivantes, vous devrez vous référer au contrat de vente ou au bon de commande entre le client et l’entreprise.
  • Étape n° 2 – Identifier les obligations de performance telles qu’elles sont décrites dans le contrat

    Pour les entreprises d’abonnement, c’est une étape importante car il n’est pas toujours clair ce que le client paie. Payent-ils pour l’accès au contenu, l’utilisation d’une plateforme ou un mélange des deux ? Cela doit être clair pour que les revenus soient comptabilisés correctement.
  • Étape n° 3 – Déterminer le prix de la transaction

    Déterminez le montant exact que le client a accepté de payer pour les produits ou les services. Pour les entreprises d’abonnement, il existe souvent différents modèles de tarification avec des prix de transaction selon le niveau d’abonnement. Il est essentiel de déterminer le prix de transaction d’un contrat afin que vous puissiez comptabiliser correctement les revenus.
  • Étape n° 4 – Attribuer le prix de la transaction aux obligations de prestation

    Déterminez le montant des revenus à comptabiliser pour chaque obligation de prestation. Supposons qu’un client ait accepté de payer 1 000 $ par mois pour accéder à une plateforme et que l’entreprise ait déterminé que la plateforme consiste en deux obligations de performance (accès au contenu et utilisation de la plateforme) de valeur égale. Ensuite, l’entreprise comptabilisera 500 $ de revenus pour l’obligation d’accès au contenu et 500 $ pour l’utilisation de la plateforme.
  • Étape n° 5 – Comptabiliser les revenus au fur et à mesure que les obligations contractuelles sont remplies

    Au fur et à mesure que chaque obligation de performance est satisfaite, ce qui signifie que le client obtient ce pour quoi il a payé, les revenus sont comptabilisés. Vous pouvez choisir de comptabiliser les revenus au fur et à mesure que les obligations contractuelles sont remplies pour chaque contrat client ou attendre de comptabiliser les revenus de plusieurs contrats à la fin du mois.

Les cinq critères de comptabilisation des recettes

Selon les International Financial Reporting Standards (IFRS), les critères suivants doivent également être remplis avant que votre entreprise ne comptabilise les revenus :

  1. Les risques et les avantages de la propriété ont été transférés du vendeur à l’acheteur (c’est-à-dire que l’entreprise doit livrer le produit au client)
  2. Le vendeur perd le contrôle des biens vendus (c’est-à-dire que le client doit avoir la capacité d’utiliser ou de consommer le produit ou le service)
  3. Le recouvrement du paiement des produits ou des services est raisonnablement assuré (c’est-à-dire qu’il est probable que l’entreprise recevra le paiement des produits ou des services )
  4. Le montant des revenus peut être raisonnablement mesuré (c’est-à-dire que l’entreprise peut calculer les revenus de la vente de produits ou de services avec un degré raisonnable de précision)
  5. Les coûts des revenus peuvent être raisonnablement mesurés (c’est-à-dire que l’entreprise peut calculer avec précision les coûts associés à la fourniture des produits ou des services).

Ces critères garantissent que les revenus ne sont comptabilisés que lorsqu’il est probable que l’entreprise reçoivent un paiement pour les produits ou les services livrés.

En appliquant ces critères à une entreprise d’abonnement, les revenus doivent être comptabilisés une fois que le client a payé son abonnement. Si un client paie un abonnement d’un an le 1er janvier, l’entreprise doit comptabiliser les revenus de ce client en douze versements, un pour chaque mois d’abonnement.

Ces critères clarifient également la manière d’aborder l’enregistrement des revenus lors des promotions et offres courantes. Si vous offrez un essai à durée limitée de votre service, et que le client peut annuler à tout moment pendant l’essai sans rien payer.

La collecte des recettes n’est pas assurée tant que la période d’essai gratuite n’est pas terminée et que le client n’a pas décidé de devenir un abonné payant. Vous savez que vous ne pouvez pas comptabiliser les revenus pendant la période d’essai gratuite, même si vous avez le paiement du client au dossier.

Exemple de comptabilisation des recettes pour un service d’abonnement

Le principe de comptabilisation des revenus vous offre un cadre standard pour la déclaration des revenus obtenus par les contrats avec les clients. Mais à quoi ressemble la pratique de comptabilisation des recettes ? Revenons à l’exemple dont nous avons parlé dans l’introduction :

votre entreprise dispose d’un service d’abonnement et vient d’acquérir un nouveau client avec un contrat de trois ans pour 1 200 $/mois. Maintenant, disons également que, comme pratique courante, vous facturez également des frais d’intégration uniques de 200 $.

Comment comptabiliser ces revenus ? Vous pouvez comptabiliser 200 $ de revenus une fois le processus d’intégration terminé. Cette obligation contractuelle a été respectée.

Mais qu’en est-il des revenus de ce contrat de trois ans ? Pouvez-vous comptabiliser d’un seul coup le revenu total que vous espérez tirer de ce contrat (43 200 $) ? Malheureusement non, vous devez d’abord fournir le service. Et puisqu’il s’agit d’un contrat mensuel, vous constaterez un revenu de 1 200 $ un mois à la fois, à mesure que votre client continue d’avoir accès à votre service.

Si votre client décide d’annuler son contrat à tout moment, vos états financiers seront toujours corrects. Vous n’aurez reconnu que les revenus obtenus pour les mois au cours desquels le client a effectivement utilisé votre service.

Les offres groupées et les remises compliquent la comptabilisation des recettes

Supposons que votre entreprise tarifie un logiciel à 800 USD par an et une formation à 200 USD par an. Si vous décidez de regrouper ces deux services et de vendre le logiciel à un prix réduit de 500 $ tout en offrant une formation gratuite, cela signifie-t-il que la formation n’a aucune valeur en termes de génération de revenus ?

Les lignes directrices actuelles en matière de revenus exigent que les entreprises estiment le SSP de chaque offre individuelle et répartissent le prix de transaction total du contrat entre chaque offre en fonction du SSP relatif.

Voici comment l’exemple ci-dessus se traduirait :

  • Le SSP pour le logiciel est de 800 $ tandis que le SSP pour la formation est de 200 $.
  • Lorsque vous regroupez le logiciel et la formation, 80 % de l’offre groupée est alloué au logiciel tandis que 20 % est alloué à la formation.
  • Étant donné que le client a payé un total de 500 $ pour ce contrat, le prix total de la transaction est de 500 $.
  • Puisque le prix de transaction de cette offre particulière était de 500 $, 80 % de celui-ci (400 $) seront alloués aux revenus associés au logiciel, tandis que 20 % (100 $) seront alloués aux revenus associés à la formation.

Il existe de nombreux conseils sur la manière de calculer les allocations pour les offres groupées. Mais pouvez-vous imaginer mettre en œuvre de tels conseils pour des milliers de contrats sans solution automatisée ? Cela noiera non seulement votre équipe de gestion des revenus, mais ralentira également le rythme auquel vous pouvez déployer tout changement de tarification et de groupement.

Vous envisagez de mettre en place une nouvelle stratégie de packs ou de regroupement ? Sans automatisation des recettes, vos décisions de tarification et de regroupement pourraient se transformer en un véritable cauchemar pour vos équipes financières. Alors posez-vous les questions suivantes :

  • Avons-nous la capacité d’automatiser le processus de séparation systématique (ou « d’éclatement ») des offres groupées en éléments distincts ?
  • Avons-nous la capacité d’automatiser le processus permettant de déterminer et d’appliquer le SSP à chaque élément d’une offre groupée ?
  • Avons-nous la capacité d’automatiser le processus permettant de répartir le prix d’une transaction entre les différents éléments d’une offre groupée ?

Qu'en est-il de l’automatisation de la comptabilisation des recettes ?

Avez-vous déjà entendu l’expression « réglez et n’y pensez plus ? » C’est l’automatisation de la comptabilisation des recettes en un mot. En automatisant les processus, il y a une plus grande cohérence dans la comptabilité et des analyses précises. L’automatisation des recettes permet aux entreprises d’utiliser la puissance de la technologie qui réaligne les talents financiers, tout en restructurant la prestation de services.

Ce faisant, les entreprises voient moins d’erreurs car les salariés ne passent pas de temps sur des tâches monotones, qui après un certain temps peuvent être un champ d’erreurs basé sur les va-et-vient constants des processus manuels.

La comptabilisation des recettes doit être un processus de haut en bas cohérent et précis, car le volume et la complexité ne font qu’augmenter avec le temps. L’IRS veut savoir comment les revenus sont suivis et évalués, et avoir des livres de compte propres est essentiel si vous êtes audité. Une entreprise ne devrait pas compter sur la tenue de ses livres par le biais d’une feuille de calcul. En établissant ce type de bonnes pratiques qui éliminent le risque d’erreur humaine, il existe une cohérence dans les pratiques comptables, que de nombreuses entreprises voient comme des gains économiques supplémentaires, mais aussi une véritable ligne directrice qui offre un aperçu clair de leurs chiffres à tous les niveaux.

Overhead photo of people walking

WEBINAIRE

Visionnez le webinaire intitulé "État des lieux 2022 de l'automatisation des recettes : comment choisir le bon fournisseur pour automatiser l’ASC 606 et l’IFRS 15"

Ne manquez pas les informations clés fournies dans le guide d’achat 2022 de MGI Research pour la gestion automatisée des reettes (ARM) – le seul rapport d’analystes pour l’automatisation des recettes disponible à ce jour.

Points clés à retenir – FAQ sur la comptabilisation des recettes

Les revenus sont la pierre angulaire de toute entreprise. Les entreprises doivent donc suivre une méthode cohérente et précise pour les enregistrer. Le principe de comptabilisation des recettes fournit cette orientation. Voici quelques-uns des principaux points à retenir qui répondent aux questions fréquentes sur la comptabilisation des recettes :

Quand les revenus d’abonnement doivent-ils être comptabilisés ?

 La comptabilisation des recettes indique que les revenus sont comptabilisés lorsque vous avez reçu le paiement de vos clients ET que votre entreprise a satisfait aux obligations de performance énumérées dans le contrat client (c’est-à-dire que vous avez fourni le service).

Quand pouvez-vous comptabiliser les revenus d’abonnement d’un contrat annuel ?

Si vous fournissez un service mensuel, vous ne devez PAS comptabiliser les revenus d’un contrat annuel dès que le client vous paie. Au lieu de cela, vous devez comptabiliser les revenus un mois à la fois, car le client a accès à chaque versement mensuel du service.

Quelles sont les cinq étapes pour comptabiliser les revenus selon l’ASC 606 ? 

L’ASC 606 décrit cinq étapes spécifiques qui doivent être suivies pour comptabiliser correctement les revenus :

  • Étape n° 1 – Identifier le contrat ou l’accord entre l’acheteur et le vendeur
  • Étape n° 2 – Identifier les obligations de performance telles qu’elles sont décrites dans le contrat
  • Étape n° 3 – Déterminer le prix de la transaction
  • Étape n° 4 – Attribuer le prix de la transaction aux obligations de prestation
  • Étape n° 5 – Comptabiliser les revenus au fur et à mesure que les obligations contractuelles sont remplies

Pourquoi est-il essentiel de suivre le framework de comptabilisation des recettes étape par étape ?

En adhérant au cadre de comptabilisation des revenus en cinq étapes défini dans l’ASC 606, les entreprises sont sûres de comptabiliser les revenus d’une manière cohérente et conforme aux principes comptables généralement reconnus (GAAP).

Comment le principe de comptabilisation des recettes aide-t-il les entreprises d’abonnement ?

Le principe de comptabilisation des recettes est particulièrement important pour les entreprises d’abonnement, car elles ont souvent des flux de revenus récurrents annuels et mensuels. Le principe de comptabilisation des recettes fournit un cadre pour une méthode cohérente que les entreprises d’abonnement doivent suivre lors de l’enregistrement des revenus. Cela garantit également que les entreprises d’abonnement ne surévaluent ni ne sous-estiment leurs ventes.

Motion Lights

Nouveautés Zuora

Vous avez manqué notre dernier point sur les produits ? Vous voulez connaître les dernières et meilleures innovations de Zuora ? Visionnez notre point trimestriel pour découvrir les publications récentes.

Les entreprises leaders dans le monde s’appuient sur Zuora.

Avec Zuora qui fonctionne en arrière-plan, nous sommes en mesure d’offrir une valeur durable à nos clients, sur la base d’offres qui évoluent de manière dynamique et qui répondent aux exigences du secteur et des prestataires des soins de santé.

– Rahma Samow

Responsable de Siemens Healthineers Digital Health Global

Photo of a man laying on an MRI machine

Inspirez-vous des meilleurs

Développez votre potentiel avec nos experts

Nous sommes les leaders incontournable sur le marché de l’abonnement et de l’usage. Ensemble, allons plus loin. Apprenez de nos experts, de nos clients et de nos partenaires.

Nouveaux Business Models

Guidez vos clients tout au long de leur parcour.

La Communauté Zuora

Échangez avec nos experts

Ressources pour les développeurs

Innovez en toute liberté avec les produits Zuora.

Ressources

Découvrez comment développer votre entreprise à l’ère des abonnements.

Votre parcours commence ici

Alors que vos clients évoluent dans la manière dont ils souhaitent accéder à vos produits et services, vous devez de même évoluer dans la manière de mener vos activités. Découvrez comment nos solutions leaders spécialement conçues pour Subscription Economy® ont accompagné de nombreuses entreprises parmi les plus innovantes au monde.

Demander un essai

Découvrez le produit et testez Zuora gratuitement

Envie de mener le changement ?

Rejoignez notre équipe mondiale dans ses efforts sans relâche à transformer les plus grandes entreprises au monde.